« La Via Feminista se termine à la Place des Volontaires.
Sonia Frisco, autrice du roman Belle de Nuit, lit avec émotion un extrait de son livre. « Je suis désolée, je suis un peu timide », murmure-t-elle presque dans le micro en préambule.
Rien à voir avec la fin de prestation, où son cri résonne sur les murs des bâtiments alentours : « Post Tenebras Feminista ! ».

Journal Le Courrier

« Au-delà de l’émotion ressentie lors la lecture publique de Belle de Nuit, ce qui me touche et m’émotionne le plus est que nous soyons toutes ensemble dans ce si bel article. C’est de l’or pur.
Et d’avoir été auprès de mes splendides soeurs et adelphes lors de cette journée de lutte et revendications pour nos droits légitimes a été un honneur et un cadeau. »
 

JOURNÉE INTERNATIONALE DU DROIT DES FEMMES

Quand Sonia Frisco lit publiquement un passage de son témoignage « Belle de Nuit », et nous lance un magnifique message, c’est toute la place et son public qui sont touchés au coeur.
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *