Auteur Sonia Frisco

Sonia Frisco est née à Genève le 7 février 1973. Italienne, fille d’émigrés, elle vécut ses deux premières années dans la province natale de ses parents à Lecce, au sud de l’Italie. En 1975 elle put revenir auprès d’eux, à Genève, où son père mourut de façon tragique et prématurée la même année.Son goût pour l’art et l’écriture l’amena naturellement vers une maturité artistique et linguistique. Puis elle se perfectionna en Angleterre, à Londres, en 1990 où elle donna notamment des cours d’italien et revint à Genève à l’âge de 19 ans pour y ouvrir son propre commerce de prêt-à-porter italien. A 25 ans elle le ferma pour se dédier à son plus merveilleux cadeau, sa petite Lisa à qui elle dédiera tous ses livres.

En l’an 2000, de sa passion pour l’écriture et l’expression naquit, de façon inattendue, « L’Être de Sable », un témoignage en hommage à ce grand homme que fut son père, qui devint aussitôt un succès. Elle croisa ensuite, chemin faisant, un éditeur qui lui demanda un roman pour adolescents, « Et moi alors! », en 2001. En 2002 sortirent « Les Nouvellaires », un recueil de nouvelles. Elle donna des conférences, rencontra avec plaisir des classes d’élèves intéressés et d’enseignants engagés, participa à des Salons du Livre et s’adonna avec joie à des séances de dédicaces.
Mais en 2003 elle tomba malade et dut brutalement s’arrêter d’écrire « car les priorités de la vie nous forcent à faire des choix parfois douloureux, mais nécessaires ».
Toutes celles et ceux qui un jour sont tombés savent qu’on ne se relève pas forcément plus forts, mais simplement différents.(« L’Être de Sable », Note de l’auteur)

En 2009, revenant très gentiment « d’un monde qui n’était pas le sien », mais avec des incidences sur son quotidien, elle reprit vie et espoir. Elle retourna une année dans son pays d’origine, mais au Nord, à Turin, écrivit quelques textes pour sa fille, dont un « Le Grand-Père du Bord de l’Eau » qu’elles ont écrit à quatre mains, et s’occupa de la gestion de la société de service informatique qu’elle ouvrit avec son époux en 2007, ce qui la fit côtoyer des gens de tous horizons. Leurs affaires avec l’étranger ayant le vent en poupe, vint donc le temps des voyages et des découvertes, l’un de ses grands rêves, autant dans la pierre des villes que dans le coeur des personnes.

Après sept longues années riches en expériences, en enseignements et en rencontres, elle put enfin reprendre sa plume avec une grande émotion, « comme deux amies qui se rencontrent après un long voyage, avec ce sentiment de ne jamais s’être vraiment quittées ».

Puis en 2012, suite à un accident qui la force à l’immobilité, elle reprend son témoignage « L’Être de Sable » en y apportant des compléments ainsi qu’un nouveau chapitre. Dans la lancée, elle termine un manuscrit très particulier sorti de son tiroir par sa fille… Une histoire qui nous parle de forces et de courage, d’amour et d’espoir, de ces « immenses potentiels que nous possédons tous, souvent sans le savoir ». Tel un grand événement, « Le Portail de l’Ange », son premier grand roman, est ainsi sorti le 28 janvier 2014 sous les presses des prestigieuses Editions Slatkine. Et la sortie de la nouvelle édition de « L’Être de Sable » si attendue a eu lieu à cette même date, également aux Editions Slatkine, pour sa troisième parution.

Actuellement, elle travaille sur son dernier manuscrit, qui sera bientôt livre, probablement le plus attendu par ses merveilleux lecteurs…